Guides sur

Où séjourner à Nice – Un guide des quartiers niçois

Recherchez des hébergements

Que vous cherchiez le calme de la Provence ou l’animation du centre-ville, ce guide vous aidera à trouver le quartier rêvé pour séjourner à Nice.

Le quartier des Musiciens

 

Situé dans le centre, les rues de ce quartier portent le nom de musiciens célèbres tels que Verdi ou Berlioz qui ont séjourné dans la ville. A quelques minutes à pied de la Promenade des Anglais, ce quartier célèbre la Belle Epoque avec des merveilles architecturales qui lui donnent un charme suranné. Tout est prétexte et propice à l’harmonie. Les palais Saint-Saëns, Sapho, Gounod, Clémenceau et autres, devenus des immeubles privatifs, égrènent de leurs pierres ce lieu assez calme, proche de toutes les commodités.

 

Promenade des Anglais

 

Longeant la Baie des anges, cette promenade mythique de 7 kilomètres est jalonnée d’hôtels de luxe et de palaces comme le mythique Negresco mais abrite aussi des casinos et des résidences de bon standing. Elle accueille également le cortège de chars colorés lors du Carnaval annuel où elle devient alors le cadre d’un spectacle unique au monde, les batailles de fleurs entre personnages en costume extravagant, géants de carton et public ravi. Face à la plage, elle rayonne sur toute la baie. Proche des grandes artères commerçantes et de la rue de Paradis dominée par les marques de luxe, son emplacement est idéal pour un séjour au bord de la Méditerranée.

 

Le Vieux Nice

 

Pour profiter du charme pittoresque de Nice, rien ne vaut sa vieille ville qui a su garder un charme de village grâce à ses rues étroites et colorées, bordées de cafés, restaurants et terrasses. L’art de la bouche est partout présent et il vous sera difficile de résister à tant de tentations au label « nissart » (en patois local). Ce quartier animé en permanence de par ses commerces et marchés a ce petit supplément d’âme qui fait toute la différence.

 

Place Masséna

 

Centre névralgique de la ville, cette place très élégante n’a cessé de s’embellir depuis sa création en 1830. Idéalement placée entre le Vieux-Nice et la grande avenue Jean-Médecin, c’est un haut lieu du patrimoine niçois auquel les autochtones sont fortement attachés. Elle offre une impression d’espace et de tranquillité et sa fontaine et ses nombreux bancs invitent volontiers au « farniente ». Les jardins Albert 1er et Masséna sont l’occasion d’une balade bucolique dans la ville. Reliée à de nombreux lieux touristiques importants et traversée par le tramway, c’est un bon point de départ pour visiter la ville.

 

L’arrière-pays niçois

 

Loin des sentiers battus sur un chemin ponctué de citronniers et d’oliviers, partez découvrir les villages perchés de l’arrière-pays niçois : Falicon et ses demeures baroques, Peillon classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, sa chapelle des Pénitents blancs et ses très belles fresques, Gourdon en nid d’aigle et son château, Eze accroché aux falaises et son église baroque. Des sites médiévaux perdus entre pinèdes et oliveraies, dont la vue est tout simplement époustouflante. Sans oublier la magie de Saint-Paul de Vence et sa fondation Maeght, riche en œuvres d’art contemporain. Un itinéraire pittoresque jusqu’à Saint-Martin-Vésubie aux pieds des montagnes du Mercantour et vous voici dans le haut-pays niçois.