Guides sur

Pourquoi les Italiens désertent les grandes villes le 15 août ?

Recherchez des hébergements

Cette année, le 15 août, fête de l’assomption, tombe un vendredi. La belle aubaine ! Si vous comptez profiter de ce weekend de trois jours pour découvrir une des superbes grandes villes italiennes, ne soyez toutefois pas surpris de ne croiser que de rares habitants locaux dans les rues ! Le 15 août, plus connu en Italien sous le nom de Ferragosto, c’est sacré pour nos voisins transalpins ! Voici pourquoi ils auront tous déserté les grandes villes.

Une habitude antique remise au goût du jour

 

Même s’il coïncide avec le jour de l’Assomption, la tradition italienne de Ferragosto remonte à l’époque antique. C’était en effet le moment de l’année durant lequel l’Empereur romain organisait banquets, festins et jeux afin de profiter de quelques jours de repos entre deux récoltes agricoles (d’où le nom Ferragosto qui vient du latin Feriae Augusti : le repos de Auguste).
Aujourd’hui, c’est toujours un moment privilégié pour les Italiens : ils ne manqueraient pour rien au monde cette occasion de retourner auprès de leur famille, dans leur ville ou village d’origine.

 

Que font les Italiens pour Ferragosto ?

 

Au milieu de l’été, Ferragosto est pour les Italiens l’occasion de fuir la grande ville, le travail et la chaleur pour se réfugier en bord de mer ou en montagne dans la maison de vacances familiale. Après Noël, c’est sans doute l’autre grand moment de l’année à ne pas manquer. A midi, la famille au grand complet se réunit autour d’une grande table pour un déjeuner familial comme seule la Mamma sait le faire. Le soir, c’est le tour des retrouvailles entre amis pour un barbecue sur la plage, un aperitivo qui se prolonge jusqu’au bout de la nuit et le traditionnel bain de minuit. Le tout ponctué par l’indispensable feu d’artifice !

 

Et vous, que faites-vous pour Ferragosto ?

 

En séjour en Italie pour Ferragosto, profitez de la relative tranquillité relative de la ville pour la visiter à votre aise ! Pensez tout de même à vérifier les horaires d’ouvertures des musées ou des restaurants : pas impossible que les patrons et employés aussi aient déserté la ville pour l’occasion !
Si vous voulez vivre la journée comme et avec les habitants, aventurez-vous dans les villages autour de la grande ville : vous y trouverez sûrement une fête organisée, un banquet ou même un bal populaire où vous serez les bienvenus ! Même la grande Rome en organise plusieurs pour les personnes n’ayant pu faire autrement que rester en ville : une occasion de découvrir les différents quartiers romains sous un visage beaucoup plus humain !