Hôtels à Mont-Tremblant

Cherchez des hôtels à Mont-Tremblant

Profitez des Prix Secrets sur une sélection d’hôtels.

Ces prix ne sont disponibles qu’à nos fidèles clients.

Offre du jour

à partir de112 €93 €
Découvrez nos 179 offres pour Mont-Tremblant

Payez maintenant ou plus tard sur la plupart des chambres

Annulation gratuite sur la plupart des chambres

Garantie de prix

Meilleurs hôtels de Mont-Tremblant

Hôtels à Mont-Tremblant

Le village de Mont-Tremblant, situé dans les Laurentides, au nord de Montréal, a toujours été très fréquenté par les vacanciers venus passer l’été au bord d’un lac ou faire du ski. Toutefois, depuis la construction d’un centre de villégiature au pied des pistes de ski, sa réputation a dépassé les frontières du Canada. De plus, il s’agit de trois destinations en une : le village, tout à fait pittoresque, la station de ski et le parc du Mont-Tremblant, absolument spectaculaire.

À voir, à faire

Le village, qui, dès le 19e siècle, accueillait les skieurs venus par le P’tit train du Nord dévaler les pentes, a gardé tout son charme. Aujourd’hui, la voie ferrée a été remplacée par une piste cyclable, et la gare, par un atelier-galerie d’art. Les restaurants qui longent la rue principale sont pittoresques et chaleureux. Au pied des pistes, on a bâti un complexe touristique, constitué d’hôtels, de restaurants, de boutiques et de boîtes de nuit, et dont les rues piétonnières colorées mènent directement aux remontées mécaniques. Les soirées y sont très animées. Non loin de là, un casino, accessible en télécabine, accueille les visiteurs qui veulent tenter leur chance aux jeux. Par ailleurs, le Parc national du Mont-Tremblant est l’une des destinations les plus prisées des Québécois : 400 lacs et ruisseaux dispersés dans un paysage montagneux et sauvage de toute beauté, sentiers de randonnée, de raquette et de ski de fond spectaculaires, dont certains exigent de bonnes capacités d’escalade, descentes de rivière en canot ou en kayak, plages surveillées… Bref, le terrain de jeu idéal pour les amateurs de plein air et les familles.

Hôtels à Mont-Tremblant

Les possibilités d’hébergement à Mont-Tremblant sont nombreuses et variées, de l’hotel-boutique de luxe au petit gîte touristique, en passant par l’appartement et le chalet. En revanche, pour les motels bon marché, il faut s’éloigner du secteur et se rapprocher de la route 117. D’une manière générale, les établissements proposent des chambres adaptées aux familles, des forfaits comprenant les cartes de remontée mécanique. Mais Mont-Tremblant a aussi l’habitude d’accueillir d’importantes réunions d’affaires, voire politiques. Sa situation à l’écart des grands axes ainsi que son aéroport en font le lieu de rencontre parfait pour les dirigeants en quête de tranquillité et de sécurité.

Où séjourner à Mont-Tremblant?

Pour les mordus de ski alpin, l’idéal est de s’installer au pied des pistes, soit dans l’un des nombreux hôtels, soit dans un appartement de vacances. Ils pourront ainsi profiter du ski et de l’après-ski sans avoir à se soucier des déplacements. Pour ceux qui recherchent un peu plus de calme, il est facile de trouver un hôtel ou un chalet en bordure de lac, en pleine montagne, mais proche de la station. Quant à lui, le Parc national du Mont-Tremblant, géré par la Société des établissements de plein air du Québec, propose de l’hébergement en chalet, en refuge, en camping (même l’hiver) ou en yourte.

Comment s’y rendre

L’aéroport international de Mont-Tremblant accueille quelques vols en provenance de Toronto et de New York. Des forfaits « vols et hôtels » sont offerts à partir de plusieurs villes canadiennes ainsi que de Boston, de Chicago, de New York et de Washington. Pour ceux qui préfèrent atterrir à Montréal, un service de transport par autobus est offert de l’aéroport de Montréal à Mont-Tremblant. Cependant, en général, les visiteurs se rendent à Mont-Tremblant en voiture à partir soit de Montréal (120 km), soit d’Ottawa (150 km), soit de Québec (380 km). Sur place, des navettes et autobus circulent toute la journée dans la région.