10 erreurs que font les touristes à Berlin

Choses à ne PAS faire à Berlin

    Les erreurs que les visiteurs commettent à Berlin sont généralement assez minimes pour que leur voyage se poursuive sans embûche, mais elles peuvent néanmoins les empêcher d’en profiter au maximum. Pour éviter de recevoir une grosse amende, il existe quelques lois et règles particulières à connaître absolument.

    La culture de Berlin est vraiment unique, même par rapport à celle des autres villes allemandes. Il est étonnamment facile de commettre un impair ou d’être victime d'un choc culturel assez violent. Nous avons réuni certains des points les plus importants à retenir lors de vos préparatifs afin de vous permettre, nous l’espérons, de vous intégrer au mieux et de profiter pleinement de votre première visite.

    1

    Prendre le S-Bahn pour le transfert depuis l’aéroport

    Avec des départs toutes les 10 minutes, il semble logique de choisir le S-Bahn pour rejoindre le centre-ville à partir de l’aéroport de Berlin-Schönefeld, d’autant que beaucoup de guides recommandent cette option. Mais ils ne mentionnent pas le fait qu’en chemin, le train s’arrête dans absolument toutes les gares. Vous pouvez ainsi compter jusqu’à une heure de trajet avant d’arriver dans le centre de Berlin. Bien qu'il ne parte que toutes les 30 minutes, le train express (RE7 ou RB14) rallie l’Alexanderplatz en 25 minutes environ.

    photo de – FelixM – (CC0 1.0) modifiée

    2

    Ne pas composter votre billet à la gare

    Vous pensiez qu’en Allemagne, acheter un billet de train suffisait à le valider. Mais comme en France, il est nécessaire de composter son billet avant de monter à bord d’un train. Vous trouverez de petites bornes jaunes et blanches sur les quais, dans lesquelles vous pourrez poinçonner votre titre de transport. Même si le fait de pénaliser des touristes ignorants vous semble injuste, un oubli de compostage pourrait vous valoir une amende assez salée.

    3

    Ne pas attendre que le bonhomme passe au vert

    Si, dans de nombreux pays, les gens ont l’habitude de traverser la rue lorsqu’il n’y a pas de voitures en vue, les Allemands prennent les passages piétons très au sérieux. Dans un souci de montrer le bon exemple aux enfants, le fait de traverser la rue en dehors des passages piétons et lorsque le bonhomme est rouge est une infraction passible d’amende.

    4

    Marcher sur la piste cyclable

    Certains touristes visitant le pays pour la première fois sont étonnés de constater que les locaux utilisent les pistes cyclables... pour faire du vélo ! Sur ces voies de couleur rouge, des symboles indiquent clairement qu’il s’agit une zone réservée aux vélos. S’il vous arrive de dériver sur une piste cyclable par mégarde, vous pouvez être sûr de vous retrouver nez à nez avec un cycliste agacé. Pour votre sécurité et la sienne, regardez où vous mettez les pieds.

    5

    Se concentrer sur les attractions et non sur les quartiers

    Berlin regorge de sites fantastiques tels que l’emblématique porte de Brandebourg, le fameux mur de Berlin et le remarquable palais du Reichstag. Mais Berlin se définit par bien d’autres choses que ses attractions célèbres. Entre l’élégant Mitte, l’éclectique Kreuzberg, le classique Charlottenburg et le charme brut du quartier branché de Neukölln, la ville se compose d’arrondissements aussi agréables que variés qui valent autant le détour que les édifices anciens et les musées. Contrairement à la plupart des autres villes populaires du globe, vous découvrirez le meilleur de Berlin simplement en marchant dans ses rues.

    6

    Ne goûter que la cuisine allemande

    Notre instinct naturel veut qu’en visitant une nouvelle ville, nous goûtions la cuisine locale, et nous adorons déguster une bonne saucisse allemande comme tout le monde. Toutefois, en optant tous les jours pour un biergarten traditionnel, vous passeriez à côté de l’incroyable diversité de restaurants de cette ville réellement multiculturelle. Pour vous régaler à moindre coût, vous pouvez commander des döner kebabs, des currys végétariens, des rouleaux de printemps vietnamiens et des hamburgers vraiment excellents. Grâce aux importantes populations immigrées originaires du monde entier, vous pouvez retrouver toutes ces saveurs exotiques (et bien d’autres) dans toute leur authenticité.

    7

    Se retrouver à court d’argent liquide

    Berlin est une ville moderne dans tous les sens du terme, mais beaucoup de petits commerces, surtout les restaurants, n’acceptent encore que les espèces. Cela surprend souvent les touristes qui espèrent payer par carte bancaire et n’ont pas toujours assez d’argent liquide sur eux au moment de régler l’addition. Pour compliquer un peu plus les choses, les distributeurs de billets sont souvent installés dans les banques et non sur le mur extérieur, et sont donc accessibles uniquement pendant les heures normales d’ouverture. Assurez-vous d’avoir suffisamment de petites coupures sur vous, mais méfiez-vous des pickpockets, particulièrement dans le U-Bahn.

    8

    S’attendre à échanger des banalités et à recevoir des sourires

    Les Berlinois ont la réputation d’être assez directs, ce que certains prennent comme de la grossièreté. L’absence totale de conversation et le regard souvent froid des locaux peuvent être très déconcertants pour les touristes. N’en faites pas une affaire personnelle, les Berlinois sont assez distants avec les autres mais aussi entre eux. Et en ce qui concerne le regard, le contact visuel direct est tout simplement plus acceptable socialement ici que dans d’autres pays.

    9

    Penser trouver des boutiques ouvertes le dimanche

    Au cours de son histoire, l’Allemagne a accordé une place assez importante à la religion, et la tradition de ne pas travailler le dimanche est restée très ancrée. Ainsi, certains visiteurs sortant le dimanche pour acheter quelques produits de première nécessité sont surpris de constater que tous les magasins sont fermés. En dehors des restaurants ouverts tout le week-end, les portes des supermarchés, des pharmacies, des boutiques et même de certains musées restent closes.

    10

    Être choqué par la nudité dans les lieux publics

    D'une manière générale, les Allemands n’ont pas du tout honte de montrer leur corps. Si la « culture du corps libre » (Freikörperkultur ou FKK pour faire court) n’est pas la tendance dominante, elle est suffisamment répandue pour que vous croisiez certains de ses adeptes à un moment ou un autre de votre séjour. De nombreux parcs publics de Berlin disposent d'une zone nudiste et vous verrez beaucoup de gens complètement nus au sauna, à la piscine, sur les plages et au bord des lacs alentour. Certaines boîtes de nuits sont également célèbres pour leur code vestimentaire extrêmement... léger. Pour des raisons évidentes, il est important de se rappeler que les appareils photo et les caméras sont interdits là où sont plantés des panneaux FKK.

    Ben Reeves | Fan de voyages

    Préparez votre voyage

    Maps