6 anecdotes effrayantes sur Édimbourg, frisson garanti

Les terrifiantes légendes urbaines d’Édimbourg

    L’histoire d’Édimbourg est émaillée d’anecdotes qui vous donneront la chair de poule. Les amateurs de paranormal et de spiritisme sont unanimes : la capitale écossaise est l’un des lieux plus hantés de la terre ! Découvrir le folklore local et les légendes d’Édimbourg est un moyen à la fois ludique et un petit peu effrayant d’apprendre à connaître cette ville.

    La meilleure façon de tout savoir sur les légendes les plus sombres de l’histoire de la ville, transmises au fil des générations, est encore de vous inscrire à l’une des visites à pied organisées à Édimbourg. Faits réels ou mythes construits de toute pièce, toutes ces anecdotes ont pour décor la vieille ville et le « Royal Mile ». Dans les ténèbres d’une froide nuit d’hiver, ces histoires effrayantes vous donneront des frissons dans le dos...

    1

    Les fantômes du château d’Édimbourg

    Dominant la ville depuis le Royal Mile (une succession de rues formant l’artère principale du vieux centre-ville), les imposantes murailles de granite du château d’Édimbourg renferment de nombreuses histoires de fantômes. Par exemple, il y a plusieurs siècles, un jeune joueur de cornemuse a disparu du jour au lendemain, sans laisser de traces. Aujourd’hui, vous pouvez toujours entendre des bruits et des sons troublants et étouffés de son âme perdue.

    Si vous avez le cran de vous rendre dans les donjons, vous pourrez découvrir d’autres histoires, comme celle d’un jeune joueur de tambour sans tête ou encore d’une bande de prisonniers français, capturés pendant la guerre de Sept Ans. Ces derniers font régulièrement leur apparition dans le château et ses environs. D’autres événements lugubres se produisent, comme quelque chose (ou quelqu’un) qui attrape et tire sur vos vêtements, des chutes soudaines de températures... y a-t-il une explication tangible derrière ces phénomènes ou s’agirait-il d’un signe d’une activité paranormale ?

    Emplacement: Castlehill, Édimbourg EH1 2NG, Royaume-Uni

    Carte
    • Insolite
    2

    Greyfriars Bobby, le chien fantôme

    Si vous entendez l’aboiement d’un chien dans le vieux centre-ville d’Édimbourg et que vous n’apercevez aucun chien, cela pourrait bien être Bobby, le Skye-terrier fantôme, connu dans toute la ville. Ce chien de chasse, très loyal, a monté la garde sur la tombe de son maître pendant 14 ans avant de mourir en 1872. Il a été enterré à Greyfriars Kirkyard, juste à côté de maître. Les gens entendent encore ses petits aboiements en se promenant vers sa tombe.

    La petite statue de Greyfriars Bobby est l’un des sites d'intérêt près de Candlemaker Row. Certaines personnes pensent que toucher le nez du petit chien porte chance, mais d’autres disent que ce n’est en fait qu’une histoire pour les touristes qui font des visites guidées de la ville. Quoi qu’il en soit, toutes ces histoires autour de ce fidèle petit chien auront tout de même valu un film Disney dans les années 1960.

    Emplacement: Candlemaker Row, Édimbourg EH1 2QQ, Royaume-Uni

    Carte
    • Insolite
    3

    Des centaines de sorcières brûlées sur le bûcher

    Le roi Jacques VI était tellement obsédé par la sorcellerie qu’il a créé une réelle chasse aux sorcières au cours de XVIIe siècle à Édimbourg. Les femmes d’un certain âge, atteintes de démence ou de maladies mentales, et même les femmes ayant des connaissances en sciences étaient catégorisées comme étant des sorcières et étaient tuées sans raison valable.

    Nombre de ces femmes, entre 300 et 500 selon certains rapports, étaient amenées sur la place du marché du Royal Mile et étaient brûlées vives. Cette période noire de l’histoire britannique a heureusement pris fin il y a plusieurs siècles de cela. Aujourd'hui, il est possible de visiter la place où ces femmes étaient régulièrement brûlées.

    Emplacement: Le Royal Mile, Édimbourg ,Royaume-Uni

    Carte
    • Histoire
    • Insolite
    4

    L’horreur des caveaux souterrains

    Sous le vieux centre-ville d’Édimbourg, il existe un réseau de passages souterrains qui servaient autrefois de maison pour les plus pauvres, ainsi que pour les vagabonds, voleurs et autres personnes « indésirables ». Profitant de peu ou presque pas de ventilation, ces tunnels très sombres n’étaient pas de tout confort.

    Aujourd’hui, il est encore possible de visiter une partie de ce labyrinthe souterrain, vers le Royal Mile. Les amateurs d’histoires de fantômes seront ravis et pourront peut-être même rencontrer Annie, le fantôme d’une petite fille qui, selon les dires, se manifeste dans la pénombre et vous attrape la main dans le noir. Il y a plusieurs siècles de cela, Annie avait perdu sa poupée. Aujourd'hui, nombre de visiteurs apportent des poupées, des jouets et même de l’argent pour essayer de la consoler. Chaque année, les dons des visiteurs sont collectés par la ville qui les reverse à des associations pour aider les enfants malades.

    Emplacement: Mary King’s Close, Le Royal Mile, Édimbourg, Royaume-Uni

    Carte
    • Insolite

    photo de Helen Simonsson (CC BY-SA 2.0) modifiée

    5

    Le cimetière le plus hanté d’Écosse

    Le cimetière de Greyfriars Krikyard remonte au XVIe siècle. C’est le lieu de repos d’infâmes personnages, mais le plus (horriblement) célèbre d’entre eux reste George Mackenzie, une sorte de scélérat d’antan. Ce lord avait comme mission de punir des centaines de prisonniers qui refusaient de changer de religion. Selon la légende, il serait responsable de plusieurs centaines de morts.

    Les locaux pensent que le fantôme de Mackenzie hante le cimetière depuis qu’un homme à la rue s’est introduit dans le cimetière la nuit et a dérangé sa tombe. Dès qu’il a mis ses mains sur la tombe de Mackenzie, le sol s’est mis a tremblé et s’est ouvert sous ses pieds. Le pauvre homme est tombé dans une tombe remplie de victimes de la peste.

    Depuis cette nuit-là, d’autres épisodes d’horreur se sont produits dans les environs. Une femme a été retrouvée inconsciente et recouverte de bleus autour du cou. Beaucoup de personnes pensent qu’il s’agissait du Poltergeist de Mackenzie, qui continue de semer la terreur, comme il le faisait vivant.

    Emplacement: 26A Candlemaker Row, Édimbourg EH1 2QQ, Royaume-Uni

    Carte
    • Insolite
    6

    L’histoire des voleurs de Old Market Square

    Cette histoire d’horreur est une bonne leçon à retenir pour les potentiels voleurs. Toute personne prise la main dans le sac en train de voler sur l’ancien marché d’Édimbourg était amenée dans les étables les plus proches. Les gens leur clouaient l’oreille contre un mur en bois. Les voleurs devaient alors s’arracher l’oreille pour pouvoir s’extirper, ce qui laissait une marque à vie, preuve qu’ils n’étaient pas dignes de confiance. Si vous êtes féru d’histoires terrifiantes, n’hésitez pas à faire une visite guidée à pied du Royal Mile.

    Emplacement: Grassmarket, Édimbourg, Royaume-Uni

    Carte
    • Histoire
    • Insolite
    Paul Smith | Fan de voyages

    Préparez votre voyage

    Maps