Lors de mon premier séjour à Édimbourg, en Écosse, j'aurais apprécié qu'un guide gastronomique me détaille les ingrédients du haggis, me prévienne que le sablé écossais est incroyablement addictif ou me dise que le porridge traditionnel de cette nation est salé. Alors pour vous aider, voici cinq plats écossais à goûter à Édimbourg.

    1

    Haggis

    Les Écossais aiment faire croire aux touristes que le haggis est un type d'animal. On vous pardonnera si vous les croyez, car ce plat est très inhabituel. Il existe de nombreuses recettes, mais le haggis le plus traditionnel est fabriqué à partir de « cueillettes » de mouton (une façon plus poétique de dire le cœur, le foie et les poumons). La viande est hachée avec de l’oignon, de la farine d’avoine, du suif, des épices et du sel, puis bouillie dans l'estomac du mouton pendant environ trois heures.

    Comme vous devez vous en douter, le haggis a toujours eu du mal à être accepté. Même au XVIIIe siècle, le célèbre poète écossais Robert Burns a dû défendre le plat. Dans un poème, il s'est moqué gentiment des anti-haggis qui « contemplent l'air méprisant, le nez levé, un tel dîner ». Pour honorer la mémoire du poète, des soupers de Burns sont organisés dans toute l'Écosse le 25 janvier, jour de l'anniversaire de Burns. Le plat principal est, bien sûr, le haggis.

    • Gastronomie

    photo de Beck (CC BY 2.0) modifiée

    2

    Sablés écossais

    Attendez avant de fuir ! Voici une spécialité écossaise sucrée qui est, disons, un peu plus conventionnelle. Le Scottish Shortbread (sablé écossais) a pour origine une recette médiévale qui consistait à faire sécher la pâte à pain restante dans le four pour faire du « pain biscuit ». Au fil du temps, la levure dans le pain biscuit a été remplacée par du beurre pour faire des sablés.

    Les sablés écossais étaient autrefois très chers et on les servait lors des journées spéciales comme les mariages, Noël et le Nouvel An. Désormais, les magasins d’Édimbourg les vendent sous différentes formes, allant des « queues de jupons » aux « doigts ».

    • Gastronomie

    photo de Dave souza (CC BY-SA 2.5) modifiée

    3

    Porridge écossais

    Le porridge est un autre plat écossais traditionnel. Il est apprécié dans le monde entier, mais les Écossais ont leur propre manière de le déguster. Ils cuisent le porridge lentement et utilisent un spurtle (un cylindre en bois assez étroit) pour éliminer les grumeaux. La bouillie écossaise est servie avec du sel ou même un peu de whisky.

    • Gastronomie

    photo de Ungry Young Man (CC BY 2.0) modifiée

    4

    Scotch

    La transition avec notre prochain article est toute trouvée. Le Scotch Whisky, ou simplement le « scotch », est probablement la boisson la plus connue d'Écosse. Il tire sa saveur distincte de la liqueur d'orge distillée et de l'eau couleur de tourbe. Si vous voulez en savoir plus, plusieurs visites thématiques à Édimbourg sont proposées, telles que The Scotch Whisky Experience pour laquelle vous devrez séjourner près du Royal Mile.

    • Gastronomie
    5

    Bannock écossais

    Le Bannock écossais est un type de pain de la même épaisseur qu'un scone, traditionnellement fabriqué à partir de gruau d'avoine (bien que de la farine blanche soit parfois utilisée) et cuit sur une plaque de cuisson. De nos jours, beaucoup de gens utilisent une poêle en fonte à la place. La popularité du Bannock s'est répandue dans le monde entier grâce aux colons écossais. Les Amérindiens aux États-Unis et au Canada ont adopté ce mets au XVIIIe siècle. L’une des versions écossaises les plus célèbres est le Selkirk Bannock, qui, ironiquement, est plutôt un gâteau aux fruits qu'un gâteau à l'avoine.

    Il semble y avoir un millier de recettes différentes pour chacun de ces mets ; il existe même un haggis végétarien ! Quelle que soit leur variante, ils vous feront découvrir les saveurs authentiques de l'Écosse.

    • Gastronomie

    photo de Ninian Reid (CC BY 2.0) modifiée

    Préparez votre voyage

    Maps