5 trucs pour ne pas passer pour un touriste à Barcelone

Quels impairs éviter pour « faire couleur locale » à Barcelone

    Barcelone est sans doute l’une des destinations les plus recherchées d’Europe et ses habitants sont parfois agacés par les hordes de touristiques qui envahissent ses rues. Suivez ces quelques conseils pour profiter au mieux de votre séjour à Barcelone et passer inaperçu au milieu de ses habitants. Pour éviter d'être la proie idéale d’éventuels pickpockets ou attrape-touristes, il est fondamental de savoir exactement comment vous y prendre.

    1

    Habillez-vous selon la saison (mais surtout, ne portez pas de sac banane)

    À Barcelone, les gens s'habillent plutôt de manière décontractée et la mode change selon la saison. Vous montrerez clairement que vous êtes un touriste si vous êtes trop bien habillé, en particulier les femmes portant une jupe courte et des chaussures à talons hauts. N'oubliez pas que le climat varie en fonction des saisons, il peut donc être judicieux de porter plusieurs couches de vêtements pour éviter d'avoir froid le soir.

    Autre chose importante à ne pas négliger : les chaussures. Si vous envisagez de faire des visites touristiques, il est préférable de porter des chaussures confortables. Enfin, rien ne montre davantage que vous êtes un touriste que d'arborer un sac banane, alors veuillez éviter, même si vous trouvez cela pratique.

    2

    Comprenez les valeurs catalanes (et s'il vous plaît, dites Barcelone, pas « Barça »)

    Les Catalans sont extrêmement fiers de leur culture. Bon nombre d'entre eux se considèrent comme indépendants du reste de l'Espagne, avec des particularités, une langue et une cuisine différentes.

    Tout d'abord, appeler la ville « Barça » vous cataloguera immédiatement comme un touriste. Il s'agit uniquement du nom de l'équipe de football, pas celui de ses habitants ou un surnom de la ville. À ce propos, il est plutôt déconseillé d'encourager l'équipe adverse si vous regardez un match du Barça dans un bar ou un restaurant. De manière générale, les Barcelonais sont de nature sympathique, mais la Catalogne a énormément souffert sous le règne du général Franco, au XXe siècle, il est donc préférable de ne pas aborder ce sujet.

    3

    Ne mangez pas sur la Rambla (et dînez tard)

    La Rambla est une agréable avenue piétonne située au cœur de la ville, mais elle est devenue victime de son succès. À l'heure des repas, les touristes mal informés, attirés par le discours parfaitement huilé des serveurs, se laisseront tenter par un restaurant où on leur servira une sangria et une paella préparées à la va-vite et hors de prix (aucune des deux n'étant une spécialité locale).

    Pour profiter pleinement de la cuisine exceptionnelle et de l'effervescence de Barcelone, éloignez-vous un peu de la zone touristique pour rejoindre des quartiers comme celui de Gracia et dénicher une bodega traditionnelle. Vous remarquerez que les Espagnols dînent tard par rapport à la plupart des autres cultures, généralement vers 21 h 00 ou plus.

    photo de Kent Wang (CC BY-SA 2.0) modifiée

    4

    Ne laissez pas vos objets de valeur en évidence (y compris votre appareil photo)

    Ce conseil n'est pas propre à Barcelone, mais il est préférable de garder vos objets de valeur à l'abri des regards lorsque vous vous trouvez dans des endroits très fréquentés. Cela s'applique notamment à votre appareil photo. Conservez-le dans un sac et gardez une main dessus lorsque vous visitez des lieux touristiques comme des cathédrales et des marchés.

    Parmi les sites les plus fréquentés par les pickpockets, on peut citer La Rambla, la Sagrada Familia, la plage de la Barceloneta et la station de métro Sants. Cela étant dit, Barcelone est généralement une ville plutôt sûre et, si vous prenez quelques précautions, vous devriez passer un agréable séjour sans encombre.

    5

    Apprenez quelques mots de la langue locale (ou encore mieux de catalan)

    Connaître quelques mots d'espagnol est une belle marque de respect, mais il peut être délicat de s'en servir dans une ville où l'on parle plusieurs langues. L'espagnol est la langue la plus parlée à Barcelone, suivie de près par le catalan, la langue régionale. Vous remarquerez d'ailleurs que la plupart des panneaux de signalisation et des devantures de magasins arborent ces deux langues.

    Les mots espagnols comme hola (bonjour) et gracias (merci) seront appréciés, mais là où vous impressionnerez vraiment vos interlocuteurs, c'est en utilisant des termes catalans comme, par exemple, bon dia (bonjour) et bon profit (bon appétit).

    Paul Smith | Fan de voyages

    Préparez votre voyage

    Maps