5 activités gratuites à ne pas manquer à Lyon

Lyon pour les petits budgets

    Inutile de vous voiler la face : Lyon n'est pas Paris. Et tout compte fait, c'est bien mieux ainsi. Vous voyez, Paris est une ville que l'on visite : musées, lieux célèbres, rues légendaires, etc. Lyon, en revanche, est une ville qui se vit.

    Le meilleur moyen d'en profiter est de la découvrir à votre rythme. C'est le matin et il est l'heure de quitter l'hôtel pour passer le week-end à l'extérieur ? Pour commencer, que diriez-vous de vous installer sur une terrasse ensoleillée (elles ne manquent pas) et de prendre un petit-déjeuner avec un café accompagné de quelques croissants ou de pains au chocolat ? Banal ? Peut-être. Mais c'est ce que nous faisons vraiment. Et pour faire comme les Lyonnais, laissez-vous tenter par une brioche aux pralines !

    Lorsque vous habitez quelque part, il est possible qu'il ne vous reste plus d'argent pour visiter un endroit ou un autre, parce que vous avez dépensé votre salaire sur ce canapé Ikea ou ces trois paires de chaussures dont vous n'aviez pas vraiment besoin. Étant donné que les voyageurs sont parfois dans la même situation, et parce qu'il est toujours agréable de faire des choses sans rien payer, voici mon top 5 des activités gratuites à ne pas manquer à Lyon (vous économiserez en plus de l'argent pour savourer le meilleur repas de votre vie, ne manquez pas la liste des cinq meilleurs restaurants !).

    1

    Flânez dans les allées du parc de la Tête d'Or

    En été et lors des week-ends ensoleillés, le parc de la Tête d'Or attire de nombreux Lyonnais et leurs enfants. Il s'agit du plus grand parc urbain du pays et il vaut vraiment la peine d'être vu. S'il ressemble à n'importe quel autre parc sous certains aspects (vous pourrez flâner tranquillement sur ses chemins ou vous étendre sur ses pelouses et pique-niquer à l'ombre), il possède également un zoo charmant et un jardin botanique, composé notamment de plusieurs roseraies.

    Le zoo a récemment bénéficié d'une rénovation d'envergure et vous offre désormais un véritable safari, avec des singes, des girafes et des crocodiles. Les enfants l'adorent, et je dois bien avouer que moi aussi (n'oubliez pas d'aller voir les faons, vous pouvez les nourrir !). Les éléphants semblent encore un peu tristes, mais eux aussi auront bientôt droit à leurs travaux.

    Les roseraies, où un concours annuel est organisé, et les immenses serres de la fin du XIXe siècle méritent également le détour. Enfin, il est à noter que des visites guidées gratuites du jardin botanique sont proposées en semaine.

    Emplacement: Place du Général Leclerc, 69006, Lyon, France

    Heures d’ouverture: Tous les jours de 6 h 30 à 22 h 30

    • Familles
    • Économique
    2

    Gravissez Fourvière et savourez la vue

    Où que vous soyez dans la ville, impossible de la manquer : Lyon est dominée par une église blanche impressionnante, la basilique Notre-Dame de Fourvière, et une statue dorée de la Vierge Marie. Gravir cette colline est un incontournable et ne demande rien de plus que de l'énergie dans les jambes (mais vous pouvez aussi prendre le funiculaire pour monter et redescendre). L'histoire de cet édifice est plutôt intéressante et tout bon Lyonnais sera ravi de vous la raconter. Une fois que vous y êtes, la vue sur la ville est simplement exceptionnelle.

    N'oubliez pas de visiter l'église en elle-même, au style caractéristique, et profitez de votre présence pour découvrir les ruines romaines, situées à deux pas de là. En été, le théâtre antique, toujours utilisé de nos jours, accueille le festival des Nuits de Fourvière. Si les billets pour les principaux artistes sont rapidement écoulés (R.E.M, The Strokes, Air, Lou Reed ou Keith Jarrett, il y en a pour tous les goûts), vous pouvez vous installer confortablement dans les ruines voisines et profiter de la musique comme si vous y étiez.

    Emplacement: 8 Place de Fourvière, 69005 Lyon, France

    • Photographie
    • Économique
    3

    Promenades : murs peints, art et traboules

    Cela va de soi, les promenades sont toujours gratuites. Mais encore faut-il qu'il y ait des choses intéressantes à voir (en plus des vitrines, entendons-nous bien). Lyon est réputée pour ses murs peints en trompe-l'œil. Mon préféré est la Fresque des Lyonnais, un bâtiment entier sur lequel sont représentés les Lyonnais les plus célèbres.

    Dans ce quartier situé à proximité de la place des Terreaux (ne manquez pas la fontaine Bartholdi), entrez dans le jardin du musée des Beaux-Arts, un ancien cloître transformé en un havre de paix et de quiétude au cœur de la ville. Plusieurs sculptures s'y trouvent, parmi lesquelles une œuvre vraiment superbe de Rodin. Non loin de là, une sculpture plus récente de César est exposée place Tolozan, près de l'opéra (un débat fait rage à ce sujet mais je ne vais pas m'éterniser dessus).

    Enfin, vous pourrez conclure votre promenade par les traboules, ces passages typiquement lyonnais qui relient les rues par des cours d'immeubles. Si elles sont nombreuses à la Croix-Rousse, elles se révèlent particulièrement impressionnantes dans le Vieux Lyon. Poussez d'ailleurs la porte du 54, rue Saint-Jean et traversez la plus longue des traboules pour ressortir au 27, rue du Bœuf.

    • Histoire
    • Photographie
    • Économique

    photo de dierk schaefer (CC BY 2.0) modifiée

    4

    Fête des Lumières

    Si vous êtes à Lyon aux alentours du 8 décembre, impossible de rater la Fête des Lumières, durant laquelle environ deux millions de personnes se pressent dans les rues de la ville le soir venu pour admirer les illuminations artistiques. Tout le monde vous en parlera, et je peux vous assurer que l'événement est à ne manquer sous aucun prétexte.

    Le festival dure généralement de trois à quatre jours et il tend à prendre de plus en plus d'ampleur. Après quelques années délicates (l'édition 2006 a été particulièrement mauvaise), la ville semble laisser les expérimentations de côté pour un spectacle plus simple. Et c'est bien mieux ainsi.

    • Vie nocturne
    • Économique

    photo de Fabrice Nicoletti (CC BY 2.0) modifiée

    5

    Déhanchez-vous à l'Ayers Rock

    Après toutes ces heures de marche et de visites, la nuit est certainement tombée, et si vous n'êtes pas à la Fête des Lumières, il est tout de même temps d'aller vous défouler.

    Bien que Lyon ne soit pas dépourvue de bars, de pubs et de discothèques, aucun établissement n'est plus célèbre que l'Ayers Rock. Il vise essentiellement une clientèle jeune et internationale, mais tout le monde peut y accéder gratuitement. Il est pris d'assaut le vendredi et le samedi, mais reste toujours agréable. Je vous recommande de trouver de la place sur une table et d'y danser, au cas où vous n'oseriez pas le faire chez vous.

    Emplacement: 21 Quai Victor Augagneur, 69003 Lyon, France

    Heures d’ouverture: Tous les jours de 17 h 00 à 0 h 00

    Téléphone: +33 4 72 84 98 98

    Carte
    • Vie nocturne
    • Économique

    photo de Elliott Brown (CC BY-SA 2.0) modifiée

    Préparez votre voyage

    Maps