Les visiteurs de passage à Lyon sont unanimes : il fait bon vivre dans la capitale des Gaules. Une fois que vous aurez fait le tour du quartier médiéval et Renaissance du Vieux Lyon, aurez arpenté la Presque'Île et gravi les pentes de la Croix-Rousse, glissez-vous dans la peau d'un habitant du cru et mettez-vous en quête de lieux insolites, étonnants voire carrément secrets pour donner à votre séjour ce petit cachet authentique qui habite les souvenirs longtemps après le retour. Seuls ou accompagnés d'un guide, à pied ou à vélo, explorez les traboules (passages piétons traversant des cours d'immeuble), passerelles, cours et jardins qui émaillent la ville ; coulez de douces heures à vous adonner aux plaisirs du Sud sur une île accessible uniquement par bateau ; admirez des oeuvres singulières en plein centre urbain et affirmez à votre tour : oui, décidément, il fait bon vivre à Lyon.

    1

    L’étonnant jardin Rosa Mir

    Le parc Güell lyonnais

    Inscrit à l’inventaire des monuments historiques, ce jardin entièrement composé de rocailles est l’œuvre d’un maçon et carreleur espagnol, Jules Senis. Bien caché dans la cour intérieure d’un immeuble de la grande rue de la Croix-Rousse, voici un petit bijou d’une irrésistible poésie. L’artiste, qui a travaillé sur ce projet pendant les vingt dernières années de sa vie, l’a imaginé en l’honneur de sa maman, Rosa Mir Mercader, et l’a également dédié à la Vierge Marie. Ici, fleurs colorées et végétaux se mêlent à une multitude de pierres, cailloux et coquillages pour former des allées, des formes géométriques, des colonnades et tisser la trame d’une rêverie grandeur nature. Profondément méditerranéen, il est, outre le prétexte d’une agréable flânerie, un superbe exemple d’art brut, c’est à dire l’œuvre d’une personne exempte de culture artistique. Accès gratuit, visite guidée à partir de 12 ans, moyennant supplément.

    Emplacement : 87 Grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France

    Heures d’ouverture : Samedi de 14 h 00 à 17 h 30, 
du 1er avril au 31 octobre

    Carte
    2

    Lyon Bike Tour

    Découvrez la ville, cheveux au vent

    • Aventure
    • Insolite

    Enfourchez l’un des vélos électriques de Lyon Bike Tour et suivez votre guide à travers les rues de Lyon, à la découverte de ses monuments et quartiers emblématiques, de ses ruelles secrètes et de ses recoins méconnus. Écoutez un Lyonnais passionné vous parler de sa ville et vous livrer des anecdotes fascinantes sur les lieux visités, et profitez d’un vrai moment d’évasion en toute sécurité puisque les parcours proposés sont entièrement sur pistes cyclables. Choisissez un circuit de 2, 3 ou 4 heures et sélectionnez votre thème de prédilection : l’essentiel de Lyon, l’atypique colline de la Croix-Rousse, le quartier de Confluence entre Saône et Rhône ou encore le tour complet de la ville. Ponctués de pauses gourmandes auprès d’établissements partenaires, les circuits en petits groupes se veulent conviviaux et s’inscrivent sous le signe du partage et du plaisir.

    Emplacement : 23 Quai Romain Rolland, 69005 Lyon, France

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 9 h 30 à 20 h 00

    Carte
    3

    Les jardins suspendus de Perrache

    Profitez d’un lieu hors du temps sur les toits d’une gare

    • Insolite

    Situés sur les toits du centre d’échange de la gare de Lyon-Perrache, ces jardins suspendus répondent à la volonté de ramener la nature en ville. À l’initiative d’une équipe avec à sa tête un jardinier, cet espace vert et cultivable est un havre de paix en plein chaos urbain. Pâquerettes et fleurs de courgette, lierre et tomates, roses et bambous s’entrelacent dans un décor de béton austère pour un contraste réjouissant. Venez profiter ici d’une parenthèse de calme, vous imprégner du charme de ces lieux en apparence abandonnés dont on s’aperçoit, sur l’indice d’une parcelle de terre fraîchement retournée ou de légumes récoltés, qu’ils sont en réalité choyés. Outre le jardin collectif, des parcelles individuelles ont été créées vu le succès du projet, et des cours de jardinage y sont même dispensés. La vue sur Lyon est par ailleurs imprenable.

    Emplacement : Cours de Verdun Perrache, 69002 Lyon, France

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 6 h 30 à 21 h 00

    Carte

    photo de Xavier Caré (CC BY-SA 4.0) modifiée

    4

    La cour des Voraces

    Plongez-vous dans le passé ouvrier de la ville

    • Histoire
    • Photographie
    • Insolite

    Si l’on n’en connaît pas l’existence, cet ensemble d’immeubles dont la cour est caractéristique n’attire pas spécialement l’attention. Il s’y cache pourtant un pan entier de l’histoire ouvrière de Lyon, qui s’avère fascinant une fois le voile levé et est d’ailleurs inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Les Voraces désignent un groupe de canuts (ouvriers de la soie, actifs dans le quartier) à l’origine du soulèvement de l’industrie en 1848 : leurs ateliers et métiers à tisser étaient en effet installés dans ce groupe de bâtiments de huit étages. Agencés autour d’une cour à l’escalier très reconnaissable avec ses diagonales de béton, ils sont emblématiques de l’architecture du quartier de la Croix-Rousse, dont l’homogénéité est due à la rapidité de sa construction pour répondre aux besoins économiques. Allées, impasses et passages cochers traversent le complexe, créant ainsi une traboule typique de Lyon.

    Emplacement : 9 Place Colbert, 69001 Lyon, France

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 7 h 00 à 19 h 00 (20 h 00 l’été)

    Carte
    5

    Le mont Cindre et son jardin de rocailles

    Admirez une œuvre singulière au cœur des monts d’Or au nord-ouest de Lyon

    • Histoire
    • Photographie
    • Insolite

    Le jardin de rocailles de l’Ermitage du mont Cindre, situé à cinq kilomètres de Lyon, est le fruit de l’imagination d’un moine et se compose de pierres et cailloux collectés dans les environs et assemblés au cours d’une trentaine d’années. Commencée en 1878, cette création unique et féérique a pour résultat final cinq petites chapelles agencées autour d’une église du Moyen Âge préexistante, des bassins, des grottes, des passages souterrains, des sculptures et des statues, le tout mangé par une végétation abondante et bordé d’un jardin potager. Naïve et organique, l’œuvre d’art brut signée Émile Damidot n’est pas sans rappeler le Palais idéal du facteur Cheval, dans la Drôme. Une visite touchante et envoûtante. Et pour ne rien gâcher, la vue sur les sommets alpins et sur Fourvière vaut largement le détour.

    Emplacement : Mont Cindre, 69 450 Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, France

    Heures d’ouverture : 1er dimanche de mai et de juin, tous les dimanches de 15 h 00 à 18 h 00 de juillet à mi-septembre ainsi que le 15 août

    Carte

    photo de Sebleouf (CC BY-SA 4.0) modifiée

    6

    Les balades contées de Lyon insolite

    Immersion dans les mystères de Lyon

    • Photographie
    • Insolite

    Les balades contées vous emmènent de ruelle en traboule, d’impasse en sous-terrain pour une plongée interactive dans l’histoire, les légendes et les secrets de la capitale des Gaules. À l’issue de ces visites originales menées de main de maître par deux associés qui vivent pour et par leur ville, vous aurez non seulement sillonné Lyon et vu des sites inconnus des guides touristiques classiques, mais aurez aussi entendu mille et une anecdotes et vécu un moment de fantaisie, entre promenade et représentation théâtrale. Vous pourrez constituer un groupe de 30 personnes maximum ou vous greffer à un groupe existant, pensez à consulter les modalités sur le site https://www.lyon-insolite.fr/. Choisissez votre quartier de prédilection (Fourvières, Vieux Lyon, Croix-Rousse…) et le thème qui vous parle le plus (d’une colline à l’autre, les murs peints, le fief des Soyeux…) et laissez-vous porter par l’enthousiasme contagieux de vos guides.

    Emplacement : 20 Avenue Jean Jaurès, 69600 Oullins, France

    Heures d’ouverture : Deux visites ouvertes à tous par mois, le deuxième vendredi de 14 h 00 à 16 h 00 et le dernier dimanche de 14 h 30 à 16 h 30. Visites en groupe sur réservation

    Carte
    7

    La fresque des Canuts

    Revivez l’histoire de la Croix-Rousse

    • Histoire
    • Photographie
    • Insolite

    Parmi les murs peints de la ville, la fresque des Lyonnais est la plus célèbre, mais avez-vous déjà entendu parler de la fresque des canuts ? Gigantesque trompe-l’œil étendu sur une façade aveugle de 1 200 m², cette œuvre tient son originalité de son caractère évolutif : les transformations du quartier y sont intégrées au fil du temps et les personnages avancent en âge, dans le souci de dépeindre la Croix-Rousse au plus près de sa réalité. Ainsi, les immeubles représentés sont, à l’image de ceux du quartier, hauts de fenêtres et de plafonds, car ils devaient accueillir, au XIXe siècle, les métiers à tisser des ouvriers de la soie qui ont donné leur nom à cette fresque ; on y voit aussi les vélos lyonnais en libre service pour une touche plus moderne, ou encore un petit théâtre de Guignol en référence à la culture lyonnaise.

    Emplacement : 36 Boulevard des Canuts, 69004 Lyon, France

    Carte

    photo de µµ (CC BY-SA 2.0) modifiée

    8

    La passerelle des Quatre Vents

    Prenez de la hauteur et offrez-vous une balade au calme

    • Couples
    • Insolite

    Longue de 600 mètres, la passerelle des Quatre Vents est l’une de celles qui relient la basilique Notre-Dame de Fourvière au cimetière de Loyasse, au cœur du parc des Hauteurs. Elle permettait jadis l’acheminement des cercueils vers ledit cimetière via une voie ferrée inaugurée dans les années 1900, la plus courte de France. Aujourd’hui, loin d’être sinistre, c’est son éblouissant panorama et son cadre verdoyant qui attirent les promeneurs : la vue sur la Saône, la Croix-Rousse et Fourvière y est stupéfiante, quant à la basilique, elle constitue une magnifique toile de fond pour des photos souvenirs qui changent du lieu commun. Pour rester dans l’insolite, poursuivez la promenade jusqu’à la Montée de Sarra, une ancienne piste de ski. Et tant que vous y êtes, pourquoi ne pas faire halte au Jardin des Pivoines ou au parc de la Visitation ?

    Emplacement : Chemin du Viaduc, 69005 Lyon, France

    Carte

    photo de Lyokoï (CC BY-SA 4.0) modifiée

    9

    L’île Roy et sa guinguette historique

    Reposez-vous dans une bulle de fraîcheur

    • Couples
    • Familles
    • Insolite

    À trois minutes de bateau de l’embarcadère sur la rive droite de la Saône, entre Fontaines et Collonges, se cache un lieu insoupçonné, un havre de fraîcheur, de paix et de verdure connu sous le nom de l’île Roy. Elle abrite le Crusoé, une guinguette délicieusement vintage présente depuis les années 50. Transats, terrain de pétanque, filet de badminton ou table de ping-pong vous permettront de couler ici de douces heures d’oisiveté sous le bruissement des arbres, loin du bruit de la ville pourtant si proche. Et s’il vous prend une petite faim, on sert ici du poisson frit, des cuisses de grenouille au beurre, du tartare de bœuf et autres spécialités françaises. Au déjeuner, l’île est souvent déserte, mais l’animation bat son plein les soirs de karaoké ou lorsque la piste de danse sous les lampions est ouverte. Alors, prêt à l’embarquement ?

    Emplacement : Île Roy, 69660 Collonges-au-Mont-d’Or, France

    Heures d’ouverture : Tous les jours en été de 12 h 00 à 14 h 30 et de 19 h 00 à 22 h 00. Fermeture à partir de la mi-octobre

    Carte

    Préparez votre voyage

    Alerte voyageur COVID-19 :

    Les attractions et les expériences recommandées dans nos guides peuvent être affectées. Veuillez consulter les recommandations locales avant votre voyage.

    Haut de la page

    Maps