Les temples et sanctuaires de Tokyo attirent chaque année des milliers de visiteurs. Beaucoup d’entre eux sont millénaires et allient retraite spirituelle et architecture magnifique. Certains de ces temples ont été reconstruits plusieurs fois, survivant aux incendies, aux tremblements de terre, aux tsunamis et à la guerre ; d’autres sont survécu intacts depuis leur édification d’origine. On trouve des sanctuaires et temples presque à chaque coin de rue à Tokyo.

    En tant que fière capitale, Tokyo concentre nombre des plus beaux temples et sanctuaires du Japon. Voici quelques-uns des temples, sanctuaires et wats à ne pas manquer lors de votre visite.

    1

    Temple Senso-ji

    Un temple historique de la taille d’un quartier

    Le temple Senso-ji, dans l’arrondissement historique d’Asakusa, est le plus ancien temple de Tokyo ainsi que l’un des plus visités, avec une architecture unique et une foule de boutiques et d’étals tout autour. Le lieu de ce temple bouddhiste est connu pour abriter également le temple Tanuki, dont les esprits de chiens martres sont censés protéger les maisons et les entreprises environnantes, ainsi que porter chance. Ce temple construit en l’an 628 est connu pour son imposante porte rouge et sa pagode à cinq étages. Constamment en effervescence, c’est un endroit où l’on peut ressentir l’ambiance du vieux Tokyo.

    Pendant votre exploration de ce complexe vaste et élégant, vous pourrez prendre une collation et acheter un souvenir. Il se trouve à tout juste 24 minutes à l’est du centre-ville.

    Emplacement : 2 Chome-3-1 Asakusa, Taito, Tokyo 111-0032, Japon

    Téléphone : +81 3-3842-0181

    Carte
    2

    Sanctuaire Meiji Jingu

    Visitez un sanctuaire shinto populaire

    Le sanctuaire Meiji Jingu est l’un des sanctuaires shintos les plus visités du Japon, avec près de 70 hectares de paisible forêt persistante et des monuments dédiés aux esprits des familles royales du passé. Le temple a été construit en 1920 et est consacré à l’empereur Meiji et l’impératrice Shoken. Il tient une place essentielle dans la vie publique de la population locale. Un festival a lieu ici chaque Nouvel An et attire plus de 3 millions de visiteurs pour une cérémonie de prière. Des mariages ont également souvent lieu ici, ainsi que des célébrations, des festivals et des rituels réguliers.

    Que ce soit pour l’histoire ou la méditation, c’est un sanctuaire populaire à visiter. Il se trouve à 10 minutes à l’est du centre-ville.

    Emplacement : 1-1 Yoyogikamizonocho, Shibuya, Tokyo 151-8557, Japon

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 06 h 20 à 16 h 50

    Téléphone : +81 3-3379-5511

    Carte
    3

    Temple Tenno-ji

    Le temple où se tenait jadis la grande loterie

    Le temple Tenno-ji occupe un emplacement pittoresque au milieu d’un cimetière boisé, avec une longue rangée de cerisiers, et incarne l’archétype même de la sérénité bouddhiste et du poids des âges. Ce temple huit fois séculaire est entouré de magnifiques jardins paysagers, de pelouses et d’arbres, avec d’étonnantes structures en béton, des statues et une porte géante. La pièce maîtresse est un énorme bouddha en prière en bronze. Anecdote intéressante, cet endroit était autrefois le lieu où se déroulait la plus grande loterie de Tokyo : vous pouvez donc imaginer la sérénité des lieux envahie par l’agitation d’un immense jeu d’argent.

    Aujourd’hui, il est redevenu le summum de la tranquillité méditative au naturel. Il se trouve à tout juste 30 minutes à l’est du centre-ville.

    Emplacement : 7 Chome-14-8 Yanaka, Taito, Tokyo 110-0001, Japon

    Téléphone : +81 3-3821-4474

    Carte
    4

    Sanctuaire Toshogu

    Édifice historique d’Edo dans le centre-ville

    Le sanctuaire Toshogu, dans le parc d’Ueno, est un site culturel et spirituel d’importance établi en 1627 pour honorer Tokugawa Ieyasu, le fondateur du shogunat Tokugawa. Ce temple massif est richement décoré d’or et porte même le surnom de « sanctuaire d’Or ». Il est entouré de pivoines et de fleurs de cerisiers, ce qui le rend magnifique au printemps, mais aussi en automne lorsque les feuilles changent de couleur. On dit que c’est un site important pour ceux qui recherchent la chance ou la réussite dans les études.

    Pour les visiteurs, c’est l’occasion de voir un temple historique au cœur de la ville cosmopolite de Tokyo. Il se situe en outre en plein cœur du centre-ville.

    Emplacement : 9-88 Uenokoen, Taito, Tokyo 110-0007, Japon

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 09 h 00 à 16 h 30

    Téléphone : +81 3-3822-3455

    Carte
    5

    Sanctuaire Tomioka Hachiman-gū

    Un sanctuaire consacré à l’histoire du sumo

    Tomioka Hachiman-gū est un immense complexe composé de 17 sanctuaires dédiés à de nombreux principes et figures shintos, y compris le fondateur de la lutte sumo. Ce site unique et magnifique rend hommage aux esprits de la prospérité, du voyage et à de nombreux autres concepts importants pour le shintoïsme. De nombreux lutteurs de sumo célèbres ont leurs noms inscrits ici ainsi que leurs empreintes de mains et de pieds, retraçant l’histoire de la lutte sumo. C’est également le lieu du festival annuel Fukagawa Hachiman, l’un des plus importants de la région d’Edo.

    À quelques pas du monument se trouve un large éventail de restaurants axés sur la cuisine okonomiyaki et monjayaki. Le complexe est situé à tout juste 20 minutes à l’est du centre-ville.

    Emplacement : 1 Chome-20-3 Tomioka, Koto, Tokyo 135-0047, Japon

    Téléphone : +81 3-3642-1315

    Carte
    6

    Sanctuaire shinto Hie-jinja

    Siège d’un grand festival culturel

    Le sanctuaire Hie-jinja se compose d’une structure traditionnelle à porte torii située au sommet d’un gigantesque escalier en pierre et d’un édifice des XIVe et XVe siècles. Ce sanctuaire, classé Trésor national, abrite de nombreux biens culturels ainsi que des expositions de qualité dignes d’un musée, notamment de nombreux sabres antiques, dont un grand tachi. On dit que le sanctuaire exauce les souhaits dans tous les domaines, des relations aux mariages en passant par la prospérité familiale. Chaque mois de juin, le sanctuaire accueille le festival Sanno, l’un des plus importants de tout le Japon, avec des danses, des chants et des centaines de lanternes.

    D’autres événements célébrés ici mettent en vedette la musique, les arrangements floraux, les festivités culturelles et bien d’autres. Ce sanctuaire est situé à 16 minutes à l’est du centre-ville.

    Emplacement : 2 Chome-10-5 Nagatachō, Chiyoda, Tokyo 100-0014, Japon

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 06 h 00 à 17 h 00

    Téléphone : +81 3-3581-2471

    Carte
    7

    Sanctuaire Shinagawa

    Un sanctuaire à la nourriture près du palais impérial

    Le sanctuaire Shinagawa, du XIIe siècle, était consacré à l’origine au dieu shinto de la nourriture. Il compte une immense porte torii dont chaque pilier est finement sculpté. Il fait partie des dix sanctuaires qui entourent le palais impérial de Tokyo. Malgré sa proximité avec de nombreuses destinations populaires, ce sanctuaire a tendance à être moins fréquenté que d’autres, ce qui en fait un endroit idéal à visiter et pour prendre des photos des magnifiques sculptures de dragons. En revanche, pendant la saison des festivals, il se transforme en marché animé avec des tonnes de stands de nourriture.

    En dehors de cela, ce temple est un endroit fantastique pour s’éloigner de l’agitation et se plonger dans une paix méditative. Il se situe en plein cœur du centre-ville.

    Emplacement : 3 Chome-7-15 Kitashinagawa, Shinagawa, Tokyo 140-0001, Japon

    Téléphone : +81 3-3474-5575

    Carte

    photo de Nova replet laetitia (CC BY-SA 4.0) modifiée

    8

    Sanctuaire Kanda Myojin

    Sanctuaire classique au cœur de la culture otaku

    Le sanctuaire Kanda Myojin fut construit pour honorer le so-chinju shinto régional d’Edo. C’est un site profondément culturel apprécié des habitants et doté d’une architecture spectaculaire. On dit que ce temple confère prospérité, bonnes relations et chance en amour et dans la vie. Il se situe par ailleurs au cœur d’un centre de la culture pop de Tokyo avec de nombreux magasins et étalages célébrant les otakus, les dessins animés, les mangas et les jeux vidéo. Vous verrez des gens en costumes de cosplay colorés, des magasins d’électronique et des cafés de la culture pop dans tout le quartier. L’architecture colorée du temple semble s’intégrer parfaitement à tout cela.

    On vend même des talismans à la porte du temple pour protéger vos appareils électroniques du mal. Le complexe est situé à tout juste 20 minutes à l’est du centre-ville.

    Emplacement : 2 Chome-16-2 Sotokanda, Chiyoda, Tokyo 101-0021, Japon

    Téléphone : +81 3-3254-0753

    Carte
    9

    Fukagawa Fudoson

    Mélange étonnant d’ancien et de moderne

    Le temple Fukagawa Fudōson, ou plus exactement Narita-san Fukagawa Fudo-do, se trouve au cœur de l’est de Tokyo, offrant un aperçu sur une tradition et une histoire profondes, ainsi qu’un régal pour les yeux. C’est un mélange inhabituel de moderne et d’ancien, car la salle de culte principale qui a été déplacée ici au XIXe siècle est à côté d’une nouvelle salle principale d’architecture cubiste. Vous pouvez y voir de nombreux rituels, avec des bâtons de cèdre qui brûlent, du tambour ou de la danse. Le décor luxueux rend hommage à la classe aisée de Tokyo du XVIIIe siècle.

    Pour couronner le tout, ce temple se trouve à distance de marche de dizaines d’autres temples anciens de la région. Il est situé à tout juste 22 minutes à l’est du centre-ville de Tokyo.

    Emplacement : 1 Chome-17-13 Tomioka, 江東区 Koto, Tokyo 135-0047, Japon

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 09 h 00 à 17 h 00

    Téléphone : +81 3-3641-8288

    Carte

    photo de Tak1701d (CC BY-SA 3.0) modifiée

    10

    Sanctuaire Nezu-jinja

    Explorez des salons de thé et un vaste jardin

    Le sanctuaire Nezu-jinja a une histoire qui remonte à près de 2 000 ans. On y trouve l’un des temples anciens les plus complets du Japon avec de superbes édifices et un magnifique jardin. Le sanctuaire d’origine de ce site a été construit il y a plus de 1 900 ans. Des bâtiments supplémentaires ont été ajoutés aux XVe, XVIIe et XVIIIe siècles, l’agrandissement final ayant donné le bâtiment principal actuel. En vous promenant sur les lieux, vous découvrirez un jardin d’azalées de 6 600 m² avec 3 000 plantes représentant 100 variétés différentes.

    Vous pourrez également explorer les maisons de thé traditionnelles qui proposent des boissons telles que l’amazake traditionnel ainsi que les marchés d’art, d’artisanat et de fleurs. Le tout est situé à 24 minutes à l’est du centre-ville.

    Emplacement : 1 Chome-28-9 Nezu, Bunkyo, Tokyo 113-0031, Japon

    Heures d’ouverture : Tous les jours de 06 h 00 à 17 h 00

    Téléphone : +81 3-3822-0753

    Carte

    Préparez votre voyage

    Haut de la page

    Maps