Ce mini-guide rassemble les informations utiles pour vous aider à planifier votre séjour dans ce qui est l’une des destinations les plus populaires du Japon, Tokyo. Quelle que soit la fréquence de vos voyages, certaines questions appellent toujours une réponse : quel temps fait-il ? Comment puis-je me rendre des aéroports de Narita et Haneda à mon hôtel ? Quelle est la monnaie locale et de quel type de prise ai-je besoin ?

    Découvrez les réponses à toutes ces questions, ainsi que d’autres informations cruciales pour savoir quel est le meilleur moment pour partir, comment se rendre à destination, comment circuler sur place... Sans oublier quelques conseils pratiques. Vous découvrirez également les sites les plus populaires de Tokyo, tels que la Tokyo Skytree, les Jardins est du Palais impérial et le sanctuaire Meiji Jingu. Toutes ces informations utiles sur Tokyo sont rassemblées ici. Après avoir lu ce mini-guide simple et rapide, vous serez un peu mieux préparé pour démarrer votre séjour à Tokyo, au Japon.

    1

    Quelle est la meilleure période pour un voyage à Tokyo ?

    • Tokyo se trouve dans une zone subtropicale humide, avec des étés chauds et humides et des hivers entre doux et frais. La température moyenne à l’année est de 16 °C.
    • Avec une température moyenne de 26 °C, le mois le plus chaud à Tokyo est août, tandis que janvier est le mois le plus froid avec une moyenne quotidienne de 5 °C.
    • La période la plus sèche de l’année va de décembre à février avec une moyenne de six jours de pluie par mois. Il pleut environ onze jours par mois de mars à novembre.
    • La foule et la chaleur en été (de juin à août) et les basses températures en hiver (de décembre à février) font que Tokyo est moins fréquenté à ces périodes de l’année.
    • Les meilleurs moments pour visiter Tokyo sont le printemps et l’automne. Entre mars et mai, c’est la saison des fleurs de cerisier, tandis que les feuilles des arbres deviennent jaunes et rouges entre septembre et novembre. Les prix des hôtels sont assez stables tout au long de l’année, sauf pour la période du Nouvel An où ils ont tendance à augmenter fortement.
    2

    Tokyo pratique

    • Types de prise : A et B
    • Électricité : 100 V – 50/60 Hz
    • Devise : yen japonais (¥)
    • Indicatif international : +81 3
    • Numéros de téléphone d’urgence : 119 (urgence médicale), 110 (police)
    3

    Comment me rendre à mon hôtel à Tokyo ?

    En venant de l’étranger, vous atterrirez à l’un des deux grands aéroports internationaux de Tokyo : Narita ou Haneda. Si vous êtes déjà au Japon, vous avez d’autres possibilités pour rejoindre Tokyo, selon votre point de départ. Les quatre îles principales du Japon - Honshu, Hokkaido, Kyushu et Shikoku - sont reliées par des ponts, des tunnels et des ferrys. La plupart des grandes villes du Japon sont reliées à Tokyo par le Shinkansen (train à grande vitesse). Des cars interurbains sont également disponibles à un prix moins élevé.

    Aéroport international de Narita (NRT)

    L’aéroport international de Narita est l’un des aéroports les plus fréquentés du Japon. Il est desservi par plus de 85 compagnies aériennes internationales. Narita se trouve à 58 kilomètres à l’est du centre-ville de Tokyo à vol d’oiseau. Quel que soit le mode de transport que vous choisissez, le temps de trajet entre l’aéroport de Narita et le centre-ville de Tokyo est d’au moins une heure et demie.

    Une connexion Wi-Fi gratuite est disponible dans tout l’aéroport. Les modes de transport terrestre disponibles sont les suivants :

    • Des taxis avec compteur et des taxis à tarif fixe sont disponibles à l’aéroport de Narita. Les stations de taxis se trouvent devant les trois terminaux : entre les sorties sud S1 et S2 du Terminal 1 ; devant la sortie sud 1 du Terminal 2 ; près de la porte d’entrée 1 du Terminal 3.
    • Les Terminaux 1 et 2 comptent une gare ferroviaire desservie par les lignes Keisei et JR. Si vous atterrissez au Terminal 3, vous devrez traverser un couloir de 650 mètres pour rejoindre la gare du Terminal 2.
    • Le bus est le moyen le moins cher pour se rendre au centre-ville de Tokyo depuis Narita. Les arrêts de bus sont aux mêmes endroits que les stations de taxis, devant les trois terminaux.
    • Les agences de location de voitures se trouvent respectivement au 1er étage (Arrivées) du bâtiment central du Terminal 1, et au 1er étage (Arrivées) du bâtiment principal du Terminal 2. Si vous arrivez au Terminal 3, vous devrez également marcher jusqu’au Terminal 2.

    Aéroport international de Haneda (HND)

    L’aéroport international de Haneda était le principal carrefour d’arrivée à Tokyo jusqu’à l’ouverture de Narita en 1978. Aujourd’hui, il sert principalement aux vols intérieurs et quelques vols internationaux, dont beaucoup en provenance d’Asie. Haneda se trouve à 15 kilomètres au sud du centre-ville de Tokyo. Le temps de trajet de l’aéroport au centre-ville est d’environ 30 minutes. L’aéroport de Haneda dispose de trois terminaux reliés par le monorail de Tokyo, la ligne de l’aéroport Keikyu et des navettes gratuites.

    Une connexion Wi-Fi gratuite est disponible dans tout l’aéroport. Les modes de transport terrestre disponibles sont les suivants :

    • Des stations de taxis se trouvent devant les trois terminaux. Les compagnies de taxi desservant l’aéroport de Haneda appliquent des tarifs fixes quelle que soit votre destination à l’intérieur ou à l’extérieur de Tokyo.
    • Haneda est desservi par deux services ferroviaires, le monorail de Tokyo et la ligne principale Keikyu.
    • De nombreuses lignes de bus permettent de rejoindre n’importe quel quartier de Tokyo à moindres frais. Des arrêts de bus se trouvent devant chaque terminal.
    • Les agences de location de voitures disposent d’un guichet dans le hall d’arrivée de chaque terminal.
    • Un mode de transfert original est également disponible à l’aéroport de Haneda. Vous pouvez rejoindre des endroits tels que Shibaura, Nihonbashi, Toyosu et Asakusa en bateau-taxi depuis le quai de l’aéroport de Haneda.
    4

    Comment se déplacer dans Tokyo ?

    Conseils de voyage

    Tokyo est une immense métropole composée de quartiers semblables à des villes à part entière. Ils sont reliés entre eux par des systèmes de transport publics et privés de grande qualité qui permettent de se déplacer dans la ville de manière pratique et abordable. Le métro et le train sont les moyens de transport de premier choix à Tokyo, en dehors des heures de pointe.

    Le mieux consiste à acheter un pass de transport rechargeable prépayé. Les cartes Suica et Pasmo fonctionnent pour tous les trains urbains, métros et bus. Suica est vendue dans les distributeurs automatiques des gares Japan Railways (JR) tandis que les cartes Pasmo sont disponibles dans les stations Tokyo Metro et Toei Subway.

    Voyager dans les trains East JR

    Japan Railways est la société publique qui exploite un réseau ferroviaire couvrant tout le pays, dont le célèbre Shinkansen (train à grande vitesse). East JR dessert l’est du Japon, y compris Tokyo. Les deux lignes East JR les plus populaires à Tokyo sont les lignes Yamanote (boucle) et Chuo-Sobu (centrale). Elles desservent les quartiers les plus populaires de la ville.

    Prendre le métro à Tokyo

    Le métro de Tokyo dessine un vaste réseau exploité par deux compagnies, Tokyo Metro et Toei Subway, avec un total de 13 lignes couvrant toute la ville. À chaque ligne correspond une couleur différente et la plupart des panneaux sont traduits en anglais. Cela fait du métro le moyen le plus simple de se déplacer à un prix raisonnable pour les gaijins (étrangers).

    Prendre le bus à Tokyo

    Se déplacer à Tokyo en bus n’est pas aussi pratique que de voyager en métro ou en train. Bien que la plupart des bus disposent d’une signalisation numérique qui alterne entre le japonais et l’anglais, ce n’est pas le mode de transport idéal pour les touristes.

    Prendre un taxi à Tokyo

    Le taxi est un bon moyen de se déplacer à Tokyo, mais qui peut coûter cher. Ce moyen de transport convient ainsi à de courtes distances, si vous êtes un groupe de quatre personnes ou s’il n’y a pas de station de métro/train à proximité. Comme la plupart des chauffeurs de taxi ne parlent pas anglais, il peut être judicieux de faire écrire votre adresse de destination en japonais sur une feuille de papier. Il est possible de héler les taxis dans la rue. Ils acceptent les paiements par cartes de crédit, Suica et Pasmo.

    Louer une voiture à Tokyo

    La circulation dense et encombrée, les panneaux qui prêtent à confusion ainsi que les parkings à prix déraisonnables et trop peu nombreux font de la location d’une voiture un choix moins recommandable pour se déplacer à Tokyo. Toutefois, si vous optez pour cette solution, vous aurez besoin d’un permis de conduire international.

    5

    Quels sont les principaux événements annuels à Tokyo ?

    Festival des cerisiers en fleurs de Tokyo

    • Mi-mars
    • Connue sous le nom de sakura en japonais, la saison des cerisiers en fleurs est un événement majeur célébré dans tout le pays. Il commence généralement à la mi-mars et dure dix jours. Chaque parc de la ville se couvre de rose et offre un décor splendide pour une promenade, un pique-nique ou une séance photo.
    • Où : jardins Rikugien, allée verte Chidorigafuchi, canaux Nakameguro et bien d’autres endroits

    Festival des feux d’artifice de Sumidagawa

    • Dernier samedi de juillet
    • Créé au début du XIXe siècle, le Festival des feux d’artifice de Sumidagawa est une compétition traditionnelle entre deux guildes de pyrotechniciens, les Tamaya et les Kagiya. Il attire chaque année plus d’un million de spectateurs qui viennent admirer les 20 000 feux d’artifice lancés sur le fleuve Sumida.
    • Où : sur le fleuve Sumida près d’Asakusa

    Illuminations d’hiver de Tokyo

    • De mi-novembre à février
    • Chaque hiver, de superbes lumières et illuminations de Noël décorent divers quartiers de Tokyo. Des centaines de milliers de LED embellissent le quartier de Ginza, l’avenue Omotesando, Caretta Shiodome et Shinjuku, quatre des lieux les plus impressionnants de la ville pendant cette période.
    • Où : divers endroits de la ville
    6

    Quels sont les lieux emblématiques de Tokyo ?

    Tokyo Skytree

    Icône du Japon moderne, la Tokyo Skytree s’élève à 634 mètres de haut, ce qui en fait l’une des plus hautes structures du monde. Au pied de la tour, Tokyo Skytree Town compte un centre commercial, un aquarium et tout un éventail de restaurants et de boutiques de souvenirs.

    Jardins Est du Palais impérial

    Les jardins Est du Palais impérial sont ouverts au public gratuitement toute l’année. Vous pourrez y admirer de beaux jardins de style japonais et des vestiges historiques, tels que des murs et maisons de gardien datant de l’époque Edo. Également sur les lieux se trouve le Musée des collections impériales.

    Sanctuaire Meiji Jingu

    Meiji Jingu est un sanctuaire shinto japonais construit en 1920 en l’honneur de l’empereur Meiji et de son épouse. Il est situé dans une belle forêt couvrant environ 70 hectares. Ce sanctuaire tient une place importante dans la vie de nombreux habitants qui s’y rendent régulièrement pour marquer des événements personnels importants, comme la naissance d’un enfant.

    Musée national de Tokyo

    Le Musée national de Tokyo a été établi en 1872. C’est l’un des plus importants du Japon. Composé de cinq édifices d’exposition, il présente des objets de la période Jumon et des pièces d’artisanat traditionnel japonais, ainsi que des objets issus de fouilles archéologiques dans d’autres pays d’Asie.

    Préparez votre voyage

    Haut de la page

    Maps