Les restaurants les plus raffinés de Mykonos cuisinent généralement les fruits de mer qui abondent en Méditerranée. Toutefois, vous serez peut-être surpris d'apprendre que bon nombre de recettes grecques éminemment traditionnelles et populaires auprès des habitants sont à base de viande.

    La gastronomie grecque, connue pour ses fromages, son huile d'olive et ses légumes frais, résulte d'une longue histoire. Elle vous réserve également beaucoup de mets sucrés et autres desserts exceptionnels. Si vous vous rendez à Mykonos et que vous souhaitez goûter les plats les plus prisés des locaux, vous pouvez commander les spécialités énumérées ci-dessous qui retiennent votre attention.

    1

    Kopanistí

    Le kopanistí original de Mykonos est un fromage de qualité qui peut rivaliser avec les meilleurs fromages européens. Beaucoup de gens l'appellent même le « roquefort grec ». Ce fromage épais de couleur rose jaunâtre à la saveur poivrée et intense est crémeux et facile à tartiner. Il est fabriqué à partir de lait de brebis ou d'un mélange de lait de brebis et de chèvre et sa production prend environ 4 mois.

    Il est généralement servi comme fromage de table, seul à l'apéritif, ou à tartiner sur du pain ou une biscotte Mostra. Le kopanistí peut être conservé au réfrigérateur jusqu'à un an après la date de production.

    • Gastronomie
    2

    Kremidopita

    La Kremidopita (tourte à l'oignon) est l'une des nombreuses spécialités de Mykonos associées à Pâques. Le goût fort de l'oignon que contient la tourte est adouci par le tirovolia crémeux. La recette comprend également de l'aneth et diverses herbes et épices sauvages.

    La préparation est différente de celle d’autres régions de Grèce, puisqu'elle ne contient que deux feuilles de pâte filo épaisse enroulées autour du garnissage. Il en résulte un contraste appétissant entre une texture croustillante à l'extérieur et crémeuse à l'intérieur.

    • Gastronomie
    3

    Lazarákia (petit Lazare)

    Le lazarákia tire son nom d'une tradition chez les chrétiens orthodoxes : ils le préparaient le samedi avant la Semaine sainte, qui commémore la résurrection de Lazare.

    Ce jour-là chaque année, le lazarákia est vendu dans les boulangeries de Mykonos et les rues et les allées s'embaument de son arôme délicieux. Ce sont des biscuits faits à la main, saupoudrés de sucre et de raisins secs qui prennent la forme d’un homme enveloppé dans un linceul, tout comme Lazare est généralement représenté sur les images. Ils ont les bras croisés, des clous de girofle à la place des yeux et une couronne de fleurs autour de la tête. Autrefois, chaque femme de la maison préparait le même nombre de lazarákia que d'enfants dans la famille.

    • Gastronomie

    photo de Diádoco (CC BY-SA 3.0) modifiée

    4

    Amygdalota

    L'amygdalota est un bonbon traditionnel avec un arôme de rose distinctif et un goût d'amande. À Mykonos, ils sont moulés dans une forme oblongue, semblable à celle des kourabièdès (biscuits au beurre). Ils sont également cuits, ce qui n'est pas le cas dans les autres îles des Cyclades. Il en résulte un extérieur légèrement dur avec un intérieur moelleux. Ils sont considérés comme étant des bonbons relativement sains car ils contiennent de l’huile d’amande, réputée avoir de nombreux avantages pour la santé. L'amygdalota est souvent servi dans les festivals et autres célébrations publiques.

    • Gastronomie
    5

    Mostra

    Dans le dialecte de Mykonos, « mostra » était à l’origine une unité de mesure des biscottes. Aujourd'hui, ce mets est couramment servi en accompagnement de l'ouzo. La recette est simple, rapide et facile. La Mostra est constituée d'une grande biscotte d'orge, d'une cuillère à soupe de fromage kopanistí et d'une grosse tomate mûre, coupée en dés et ajoutée sur le dessus. Elle est également garnie d'huile d'olive, d'origan et de câpres. La saveur épicée du fromage kopanistí est contrebalancée par la douceur de la tomate, créant une association délicieuse. Selon la saison, des raisins peuvent être utilisés à la place de la tomate.

    • Gastronomie
    6

    Saucisses avec des haricots aux yeux noirs

    Les haricots aux yeux noirs de Mykonos sont appelés « kafematika » et s'associent bien avec la saucisse de Mykonos, qui est exclusivement composée de viande et de graisse de porc. La saucisse de Mykonos est séchée au soleil plutôt que fumée comme dans d'autres régions de Grèce, car il n'y avait jamais beaucoup de bois sur l'île pour fumer la viande.

    La saucisse traditionnelle de Mykonos contient également des herbes salées, du poivre, des épices, du sel et de l'origan finement haché. Les trois plus célèbres bouchers de l'île qui préparent ces saucisses sont Madoupas, Menagias et Markaras.

    • Gastronomie
    7

    Rafiolia

    Les Rafiolia sont des friandises à base de pâte frite au miel et d'orange à la cannelle, souvent saupoudrées de sucre. La pâte elle-même est généralement garnie de tirovolia, l'un des fromages les plus célèbres de Mykonos, fabriqué à partir de lait de brebis, de chèvre ou d'un mélange des deux. Il a un goût légèrement acide et il est préférable de le consommer frais. Cette friandise est typique de la région et vous la trouverez souvent servie dans les buffets petit déjeuner des hôtels de l'île. Il existe également des variantes salées avec des herbes ou des oignons sur le dessus.

    • Gastronomie
    8

    Melopita

    La Melopita (tarte au miel) est une tarte sucrée à base du fromage traditionnel de Mykonos, le tirovolia. La recette originale est composée de 2 feuilles de pâte croustillantes enroulées autour d'une garniture de tirovolia, de cannelle et de miel.

    Ce plat très apprécié à Mykonos est généralement servi dans un moule à gâteau profond. La Melopita peut également être proposée sous forme de petits rouleaux individuels. Comme c'est l'une des pâtisseries les plus populaires à Mykonos, la Melopita est même récemment devenue un parfum de crème glacée.

    • Gastronomie
    9

    Louza

    La Louza est parfois considérée comme le prosciutto myconien. Traditionnellement, les saucisses Louza étaient préparées après l’abattage annuel du porc, une fête populaire d'automne lors de laquelle chaque ménage abattait le porc qu’il avait engraissé au cours de l’année.

    Les filets de porc sont laissés pendant 24 heures dans du sel, puis rincés, séchés et parfumés d’herbes aromatiques et de poivre. Ensuite, l'intestin d'un cochon est rempli avec la viande et suspendu pour sécher pendant 20 à 25 jours. Le résultat est une viande cuite particulièrement savoureuse qui est généralement servie en tranches très fines.

    • Gastronomie
    10

    Tiganites Gries

    Les tiganites gries (crêpes frites) étaient souvent préparées autrefois pour utiliser les restes de pâte à tarte. Les familles les plus pauvres pouvaient aussi se permettre de les déguster, car elles ne contiennent que de la farine, du sel et de l'eau.

    Ces grandes crêpes frites peuvent être servies avec du sucre, de la cannelle et du miel. Comme elles existent depuis 2 600 ans, beaucoup de Grecs pensent qu’il s’agit de la première forme de pancake.

    • Gastronomie

    Préparez votre voyage

    Maps