Prendre un taxi à Rome, comme dans n'importe quel ville étrangère, n'est jamais aussi facile qu'il n’y paraît. De plus, la barrière de la langue et des chauffeurs peu scrupuleux peuvent véritablement gâcher un séjour dans la Ville éternelle. Voici donc quelques conseils qui, espérons-le, vous aideront à vous en sortir !

    1

    Depuis l'aéroport

    Dès la sortie du terminal, vous pourrez entendre « Taxi, taxi » ou être immédiatement approché par une personne vous proposant un taxi. Bien que certains puissent posséder un badge « Taxi », sachez que tous ne sont pas des chauffeurs de taxi officiels. Il s'agit de personnes non autorisées qui se font passer pour des chauffeurs de taxi et qui vous factureront probablement beaucoup plus que le tarif normal. Les vrais chauffeurs de taxi sont regroupés à l'extérieur du terminal d'arrivée, au niveau du panneau jaune portant l'inscription « TAXI ». Les taxis de la ville de Rome sont blancs et portent le label « Comune di Roma » au niveau de la portière.

    Une fois que vous aurez atteint la station de taxis, il faudra vous renseigner sur le prix de la course. La ville de Rome a adopté un tarif fixe entre les aéroports de Rome-Fiumicino et Ciampino et le centre-ville ou Rome intra-muros, dans l’enceinte du mur d'Aurélien. Si vous arrivez à l'aéroport de Ciampino, le prix fixe est de 30 EUR, et le tarif est de 45 EUR depuis l'aéroport de Fiumicino. En outre, il faut savoir que les taxis appliquent un forfait de 60 EUR entre la ville de Fiumicino et le centre-ville de Rome. C'est pourquoi vous devrez vous assurer dès la station que votre taxi porte bien le label « Comune di Roma », et non « Comune di Fiumicino », sinon le prix de la course sera légèrement plus élevé. Dans tous les cas, le coût des bagages est inclus dans le prix.

    Dans le cas où vous ne sauriez pas si vous dépendez du tarif fixe ou si votre hôtel se situe dans l'enceinte du mur d'Aurélien, n'hésitez pas à consulter le plan affiché sur le site Internet de la ville de Rome.

    photo de Mike Steele (CC BY 2.0) modifiée

    2

    Depuis la gare de Rome-Termini

    Comme pour l'aéroport, vous rencontrerez probablement des chauffeurs de taxi non autorisés qui essaieront de vous proposer une course. Ils se tiennent généralement à proximité de la station de taxis, devant l'entrée principale de la gare de Rome-Termini. Si vous prévoyez de prendre un taxi depuis Termini, un supplément de 2 EUR sera ajouté au prix total de la course. Vous trouverez ci-dessous la liste des tarifs :

    du lundi au samedi de 7 h 00 à 22 h 00, le compteur commence à 2,80 EUR ;

    le dimanche et les jours fériés, le compteur commence à 4,00 EUR ;

    la nuit de 22 h 00 à 7 h 00, le compteur commence à 5,80 EUR.

    * Chaque bagage possédant les dimensions suivantes (35 x 25 x 50 cm) coûte 1,04 EUR l'unité.

    photo de Simone Ramella (CC BY 2.0) modifiée

    3

    Trouver un taxi

    S’il s’agit d’une pratique courante dans beaucoup de grandes villes, il n’est pas commun de héler un taxi à Rome, même si ce n'est pas non plus impossible. Si le taxi est libre, la lumière de l’enseigne Taxi située sur le toit de la voiture est allumée. Si la lumière est éteinte, cela signifie que le taxi est probablement occupé ou sur le point de récupérer un passager. Le meilleur moyen de trouver un taxi est de se diriger vers une station ou d'appeler une compagnie.

    Il existe plusieurs stations de taxis dans Rome. Les plus connues se trouvent par exemple à la gare de Rome-Termini, au niveau de la Piazza della Repubblica, de la Piazza Venezia, du Largo Argentina, de la Piazza delle Cinque Lune (près de la Piazza Navona), de la Piazza Barberini ou encore de la Via Boncompagni (près de la Via Veneto).

    Sinon, pour appeler un taxi à Rome, vous pouvez essayer l'un des numéros suivants : 06 3570, 06 4994, 06 6645, 06 5551 ou 06 8822.

    photo de Phillip Capper (CC BY 2.0) modifiée

    4

    Bon à savoir

    Enfin et surtout, lorsque l'on emprunte un taxi pour se rendre dans le centre-ville et dans d'autres parties de Rome, il est important de s'assurer que le compteur indique « Tariffa 1 ». Parfois, des chauffeurs de taxi malhonnêtes positionnent leur compteur sur « Tariffa 2 » lorsqu'ils savent qu'ils transportent des touristes peu méfiants. En « Tariffa 2 », le compteur tourne à un rythme beaucoup plus rapide, alors que ce tarif ne doit être appliqué qu'à la sortie du périphérique de Rome, ou GRA (Grande Raccordo Anulare). S’il l’applique, le chauffeur est tenu par la loi d'avertir ses passagers à chaque fois qu'il s'apprête à passer en « Tariffa 2 ». Selon le type de compteur, le numéro peut se trouver dans l'angle tout à gauche ou dans l'angle inférieur droit.

    Si vous estimez avoir été floué par un chauffeur de taxi, son numéro de permis de conduire est inscrit sur une plaque métallique située sur la portière gauche côté passager. Il faudra veiller à obtenir un reçu (ou ricevuta) et à noter le nom et le numéro imprimés sur la plaque. En outre, vous devrez également prendre note de la compagnie de taxis concernée (3570 ou 6645) et du numéro inscrit à l'extérieur de la portière (par exemple Napoli 34 ou Milano 22). Muni de ces informations, vous pourrez déposer plainte auprès de la compagnie de taxis afin de pouvoir être remboursé.

    Préparez votre voyage

    Maps