L'île de Santorin n'est pas connue pour être une destination particulièrement économique. Pourtant, elle n’est pas seulement réservée aux plus aisés : il est tout à fait possible de profiter de tout ce qui fait la renommée de cette île grecque romantique sans pour autant se retrouver dans le rouge.

    Heureusement, Santorin se démarque surtout par ses plages de sable noir, ses paysages et ses couchers de soleil - autant de merveilles offertes gracieusement par Mère Nature. Ajoutez à cela quelques conseils et astuces sur les hôtels, les restaurants et les moyens de locomotion, et vous aurez tout ce qu'il faut ! Alors, parcourez dès maintenant notre sélection des incontournables de Santorin pour petit budget, et organisez un séjour de rêve à un prix abordable.

    1

    Réserver un hôtel à Fira...

    ...et renoncer à la vue sur la caldeira

    • Économique

    Oia étant la localité la plus populaire pour réserver un hôtel à Santorin, Fira se révèle beaucoup moins chère et offre plus de disponibilités. Capitale de l'île, Fira est beaucoup plus étendue qu’Oia. Mais comme elle n’offre pas la vue emblématique du célèbre petit village, les gens ont tendance à s’en détourner. Pourtant, si vous ne voyez pas d’inconvénient à vous lever tous les matins sans voir la mer depuis votre balcon, vous pouvez faire quelques économies en réservant un hôtel en plein cœur de la cité. Les hébergements sont en outre beaucoup plus abordables hors saison. Ainsi, voyager entre mars et mai ou en septembre/novembre vous permettra de profiter d’une météo agréable à des tarifs plus avantageux.

    Carte
    2

    Marcher de Fira jusqu'à Oia

    De l'eau, de la crème solaire et un appareil photo !

    • Économique
    • Familles
    • Photographie
    • Aventure

    Il existe plusieurs options pour visiter Santorin à moindre coût, mais le plus économique reste encore de marcher. Si les distances et la topographie de l’île excluent l'idée d’en faire le tour à pied, le trek de 3 heures entre Fira et Oia dévoile certains des plus beaux paysages de l’ensemble des îles grecques. Ce périple d’un peu plus de 10 kilomètres n’est pas de tout repos : certaines parties sont difficiles. Cependant, le sentier, dont le tracé est plutôt net, traverse quelques hameaux. Il n’est donc pas nécessaire d'être un randonneur chevronné pour se lancer. Mieux vaut toutefois partir tôt le matin ou en fin d’après-midi pour éviter de cheminer aux heures les plus chaudes de la journée.

    3

    Les dômes bleus d'Oia

    Certainement la vue la plus photographiée de Santorin

    • Économique
    • Histoire
    • Photographie

    Les dômes bleus des églises Agios Spyridonas et Anastaseos à Oia sont sûrement les éléments architecturaux les plus photographiés de tout Santorin. Les deux bâtiments qui se dressent côte à côte sont des exemples caractéristiques de l'architecture cycladique de l'île. Les ruelles qui partent vers l'ouest offrent de superbes points de vue sur ces églises. Elles sont souvent bondées en fin de journée car les visiteurs viennent y chercher l’endroit parfait pour immortaliser le coucher de soleil et y restent jusqu’au moment fatidique. Il peut donc s'avérer judicieux de venir examiner les lieux en journée afin de trouver le meilleur angle.

    Emplacement : Oia 847 02, Grèce

    Carte
    4

    Photographier les chats de l'île

    Et soutenir les associations locales de défense des animaux

    • Économique
    • Photographie
    • Insolite

    L'île de Santorin abrite quelque 5 000 chats, un nombre qui varie grandement tout au long de l'année. La plupart sont adorables et se laissent approcher, et les plus nonchalants font d’excellents modèles pour les photographes amateurs. Vous pourrez ainsi les immortaliser en train de se prélasser au soleil sur les murs qui surplombent la caldeira, de se reposer à l'ombre des célèbres dômes bleus des églises de l'île ou encore de se pavaner le long des nombreuses ruelles en escalier.

    En ce qui concerne le nombre fluctuant de félins, les amoureux des chats pourront soutenir l'une des associations locales qui se chargent de les stériliser afin de stabiliser la population. Lorsque vous choisirez votre « modèle », vous remarquerez peut-être que certains ont les oreilles coupées : ce sont ceux qui ont déjà été opérés.

    5

    Le château d'Oia

    Arrivez tôt pour profiter au mieux du superbe coucher de soleil

    • Économique
    • Histoire
    • Photographie

    Conjuguant la longue et impressionnante histoire de l'île avec une vue imprenable sur le soleil couchant, le château d'Oia est l'un des endroits les plus touristiques de Santorin. Également connu sous le nom de fort Londsa, le château fut construit à la fin du XVe siècle pour dissuader les pirates de s’attaquer à ce littoral. Il s’agissait de la résidence des dirigeants vénitiens de Santorin, la famille Argyri. Malheureusement, les siècles et plusieurs tremblements de terre n’ont pas épargné cet édifice autrefois grandiose dont il ne subsiste aujourd'hui que quelques fragments. Ces vestiges offrent toutefois un panorama magnifique sur l'horizon et la baie d'Amoudi à l’ouest, si bien que l’endroit est extrêmement populaire pour admirer le coucher du soleil. Mieux vaut donc s’y rendre assez tôt dans l'après-midi pour jouir des meilleures vues.

    Emplacement : Oia 847 02, Grèce

    Carte
    6

    La baie d’Amoudi

    Oserez-vous faire le grand saut ?

    • Économique
    • Aventure

    Dominée par Oia, la baie d'Amoudi abrite un petit village de pêcheurs encadré de falaises qui attirent les fondus d'adrénaline. Cette côte rocheuse étant bordée par des eaux qui deviennent vite très profondes, il s’agit d’un endroit relativement sûr (enfin, aussi sûr que peut l’être un saut d’une hauteur de 6 mètres) pour mettre votre témérité à l’épreuve. Le village en lui-même est idéal pour déguster des fruits de mer et boire un verre au crépuscule. Les meilleurs spots pour s’élancer se situent au niveau de la pointe sud, en contrebas du sentier côtier. L'une des falaises les plus prisées et les plus élevées se trouve près de la chapelle Saint-Nicolas, érigée sur une minuscule île accessible en quelques brasses.

    Carte
    7

    Se déplacer avec les bus KTEL

    Un moyen de transport pratique, mais souvent bondé

    • Économique

    S’il est évidemment conseillé d’explorer les rues étroites des principales localités de Santorin à pied, marcher entre les différents villages serait aussi long que difficile. Heureusement, l’île est dotée d’un service de bus assez efficace baptisé KTEL, dont les billets coûtent de 1,80 EUR à environ 2,50 EUR. Ces bus circulent jusque tard dans la nuit pour un prix légèrement plus élevé. L'inconvénient est qu’ils affichent très vite complet pendant la haute saison, et qu'il faut parfois attendre longtemps pour obtenir un siège. De plus, comme aucune route ne fait le tour de l'île, la plupart des itinéraires passent forcément par la gare routière centrale de Fira.

    Emplacement : Mitropoleos St, Fira 847 00, Grèce

    Téléphone : +30 2286 025404

    Carte

    photo de Alf van Beem (CC0 1.0) modifiée

    8

    Effectuer l’ascension jusqu’à la ville antique de Théra

    Une vue à couper le souffle qui vaut bien quelques efforts

    • Économique
    • Histoire
    • Photographie
    • Aventure
    • Insolite

    L'ancienne cité de Théra dominait autrefois le sommet de Mésa Vounó, la colline qui se dresse au sud-est de Santorin. Et s'il ne reste aujourd'hui qu'assez peu de bâtiments encore debout en dehors des fondations et des murs bas, le site compte quelques édifices intéressants à visiter. L’agora, la place publique du centre-ville, est notamment dans un état remarquable. La vue sur les plages de Perissa et de Kamari est spectaculaire, mais la colline est exposée aux vents forts. L’accès au sommet est un défi en soi car il implique d’emprunter une route sinueuse (comprenant 22 virages en tête d’épingle), de s'acquitter d’une modeste somme pour entrer puis de parcourir à pied les 600 derniers mètres jusqu'à la ville. Les lieux valent cependant le détour, car ils sont beaucoup moins fréquentés que les ruines antiques d'Akrotiri. Il est possible de les visiter gratuitement le dernier week-end de septembre ou le premier dimanche de chaque mois entre novembre et mars.

    Emplacement : Epar.Od. Mesarias-Archeas Thiras, Santorin 847 00, Grèce

    Heures d’ouverture : Du mercredi au lundi de 8 h 30 à 15 h 30 (fermé le mardi)

    Téléphone : +30 2286 023217

    Carte

    photo de Klearchos Kapoutsis (CC BY 2.0) modifiée

    9

    Manger près d'Akrotiri

    Dégustez une cuisine locale savoureuse à un prix raisonnable

    • Économique
    • Gastronomie

    La nourriture peut vite devenir l'un des postes de dépenses les plus importants d’un voyage à Santorin, car dans les villes et villages populaires, de nombreux restaurants facturent une petite fortune des repas en fin de compte assez décevants. Fira recèle quelques établissements qui servent de bons plats abordables, mais vous bénéficierez d'un rapport qualité-prix plus intéressant au sud. Les spécialités servies dans certaines tavernes familiales situées tout de suite au nord d'Akrotiri comptent parmi les meilleures qu’il vous sera donné de déguster à Santorin, et à des prix très raisonnables. Vous pourrez ainsi vous diriger sans crainte vers les restaurants baptisés Aeolos Tavern, Theofanis et The Good Heart, entre autres.

    Carte
    10

    Contempler le coucher du soleil

    À la recherche du meilleur point de vue

    L'île de Santorin est avant tout célèbre pour ses magnifiques couchers de soleil. Un plaisir des yeux qui a l'avantage d'être totalement gratuit. Il existe une multitude d’endroits fantastiques pour apprécier le crépuscule, le plus célèbre (et le plus populaire) étant le village d’Oia. Le phare d'Akrotiri et le rocher de Skaros, non loin d'Imerovigli, sont deux options des plus romantiques, mais il vous faudra un moyen de locomotion (ou de bonnes jambes) pour rejoindre chacun de ces sites. Quoi qu'il en soit, il sera préférable de vous y rendre légèrement en avance afin de vous réserver une bonne place avant que les foules ne débarquent.

    Ben Reeves | Fan de voyages

    Préparez votre voyage

    Haut de la page

    Maps